MuayThaiGalaxy

Switch to desktop Register Login

Photographe  dans le muay thai ... mais à quoi ça ressemble ? doit on tout montrer ? est ce qu'une photo doit forcement etre représentative du combat pour être publiée ? Doit on se mettre des limites et s'auto-censurer ou laisser le public le faire de lui-même ? Est ce que les photographes privilégient les combattants qu'ils connaissent ? Métier à part entière, le photographe de muay thai démarre un véritable marathon à chaque fois qu'il couvre un gala !

Photographe de Muay thai ... tout un programme ! Avant de rentrer dans le débat de ce que l'on peut montrer ou pas, un petit aperçu d'un shooting de gala pour un photographe !

Tout d'abord il faut savoir que pour les photographes, ceux ci sont sur place 1 à 2 heures avant le début des compétitions . Quand ce n'est pas 3 heures avant pour des evenements comme le Thai Fight, Yokkao, Max Muay Thai où les grandes soirées du Lumpinee . Pourquoi arriver autant en avance ? Et bien parce que comme les boxeurs qui n'arrivent pas 10 mn avant leur combat et doivent se préparer ... pour un photographe c'est exactement la même chose !

Il faut tout d'abord récuperer les accreditations, les places limitées en Ring Side et surtout ... essayer de trouver la meilleur place autour du ring ! Et lorsque vous êtes un "etranger" evoluant au pays du siam qui essaye de se trouver un petit coin autour du ring, autant vous dire que vous n'avez pas interet à arriver après la cohorte de photographes thai .

Pour des evenements comme le Thai fight ou le Max Muay thai l'on a compté parfois jusqu'à 30 photographes de l'organisation . Alors vous imaginez bien qu'il n y'a pas de places pour tout le monde et quand les photographes thai arrivent eux 20-30 mn avant le début du gala, nous cela fait deja une bonne heure et demi que l'on est autour du ring .

Et dans ce cas la, meme si vous avez l'accreditation Ring Side et que vous êtes la bien avant les thais ..Et bien vous pouvez toujours vous faire bouger au profit d'un thai ! Mais pourquoi donc ? et bien parce que vous avez pris une trop bonne place tout simplement . Il va donc y avoir un choix délicat quant à la position autour du Ring : si votre place est trop bonne vous allez sauter si votre place ne l'est pas assez vos photos seront loupées !

Sachant que la place autour du ring est tout de même une grande loterie puisque vous ne pouvez pas savoir à l'avance à quel endroit seront portés les plus beaux coups, si les boxeurs seront dans votre champ de vision où si encore l'arbitre ne sera pas devant vous lors du coup fatidique . Une fois que le gala a commencé vous pouvez être sur de ne plus pouvoir bouger jusqu'à la fin, puisque vous devez "shooter" tous les combats . Nous concernant, le maximum de temps que nous avons passé autour du ring pour un gala de Muay Thai etait le thai fight de Pattaya en avril 2013 . Arrivés 2h30 avant le début soit à 15h pour rester près du ring jusqu'au dernier combat, soit 21h . Presque 6h donc debout à tenter de prendre les meilleurs clichés possible à chaque combat sous un soleil de 40 degrès .

Maintenant que cela est dit, répondre aux différentes questions comme "les photographes de muay privilegient les boxeurs qu'ils connaissent ? Une photo doit elle être representative du combat pour être publiée ?" va être assez limpide .

Une fois que le gala est terminé, le véritable travail du photographe commence : il doit regarder une par une toutes les photos qu'il a prise et determiner s'il doit les publier ou pas . Pour certains evenements ce n'est pas loin de 1000 photos qui sont prises pour à peine une 30 aine de publiées . Un long et fastidieux travail de tri commence alors . 

Comment determiner si une photo doit etre mise en avant ? là, chaque photographe à sa technique . Nous concernant, il faut que la photo réponde à plusieurs critères : qu'elle soit nette, qu'il se passe "quelque chose" et qu'artistiquement elle réponde à nos exigences . Publier une photo pour le plaisir de publier une photo ce n'est pas notre tasse de thé et quitte à ne publier que 10 photos lors d'un evenement il faut que ces 10 photos racontent quelque chose, que le spéctateur ressente une émotion en les voyant . Mais la aussi, ce n'est pas une vérite universelle et chaque photographe fait comme bon lui semble 

Après avoir donc combattu contre le temps, les dizaines de photographes thai, le placement des combattants et des arbitres sur le ring .. pensez vous vraiment que les photographes vont se dire au moment de publier une photo parfaite .."ah mais non ! c'est mon pote qui se prend la droite je ne la publie pas !" .  Il est utopique de penser une seconde qu'un photographe ne va pas publier une photo parce qu'il s'agit d'un combattant qu'il connait qui se prend le coup . Prendre une excellente photo de muay thai est tellement compliqué et fastidieux, que si en plus les photographes doivent prendre en compte s'il s'agit de leurs amis ou pas .. l'on ne s'en sort pas ! 

Cela, la très grosse majorité des combattants l'a très bien compris et très rares sont ceux qui nous font des reflexions ... les coachs et leurs amis ..ca c'est une autre histoire ! Dans la plupart des cas, les boxeurs ont très bien compris que lorsque l'on publie une photo cela n'a rien de personnel ... même si des fois, effectivement, cela ne nous fait pas forcement plaisir . Mais  si l'on commence à s'auto-censurer ...c'est le début de la fin .

Il en va de même lorsque l'on publie une photo qui n'est pas representative d'un combat . Bien sur si la photo est positionnée dans un article qui résume le combat, cela ne va pas le faire du tout . Mais lorsque la photo est publiée pour son coté artistique, technique .. le débat n'a pas lieu d etre . Pourquoi ? une photo n'est pas un résumé d'un combat mais un arret sur image de 1/100 de seconde sur 15mn de combat . Une photo n'est pas la pour résumer un fight mais pour mettre en avant une action, une séquence, une technique .

Et doit on tout montrer ? Le muay thai est le sport de combat / art martial le plus violent de la planete, les combattants s'envoient des coups de genoux dans la tête et se découpe le visage avec leur coude tel des scalpels . Cela fait partie intégrante de ce sport, bien sur l'on peut censurer ce genre de photos mais dans ce cas la il faut changer de métier . Les combattants lorsqu'ils montent sur le ring savent ce qu'ils risquent, ne pas publier des photos de KO, de coupures ou de sang et c'est tout une partie du muay thai qui n'existe plus . L'on n'est pas la pour edulcorer la réalité, l'on est la pour montrer ce sport tel qu'il est . 
Après .. publier une photo juste parce qu'il y a du sang ou une coupure n'a aucun sens . La photo doit raconter quelque chose, tout comme les autres clichés . Chaque photographe est juge de ce qu'il doit publier où pas . Une limite en revanche que nous avons est de ne pas publier de KO de combats de petits . Pourquoi ? parce que justement il s'agit de petits et mettre en avant un petit bout allongé sur le ring Ko n'a, selon nous, aucun coté artistique et n'apporte rien .. à part un buzz ridicule .

Au final, le photographe de muay thai est véritablement un métier à part entière . Ne recherchant que le cliché parfait, les techniques sublimes, des oppositions d'anthologies . Il va passer 6h debout et travailler toute la nuit dans la foulée pour tenter de sublimer les combattants et de publier les meilleurs photos possible . Seul nous importe le coté artistique et la qualité des techniques . Les considérations personnelles n'ont pas lieu d'être et le copinage n'a pas sa place dans ce milieu . Il faut rester le plus objectif possible et ne se focaliser que sur la photographie, en oubliant presque jusqu'aux noms des combattants .
Quant à ce qui doit être publié ou pas, chaque photographe pratique sa propre censure . Nous concernant, nous essayons de montrer le muay thai tel qu'il est ...du début à la fin .