MuayThaiGalaxy

Switch to desktop Register Login

L'on entend très souvent qu'un boxeur a pris un KO ..mais qu'est ce que c'est exactement ? comment le corps humain réagit ? pourquoi les combattants perdent conscience ? Y a t il plusieurs types de KO ? Ou faut il viser pour le provoquer ? Quel est le rapport entre dopage et KO ? Toutes les réponses à ces questions du point de vue médical et biomécanique

Un terme qui est devenu plus que courant, le KO où Knock out est ce que recherche tous combattants, quelque soit le sport de combat . L'on ne parle pas ici du TKO, ou KO technique lorsque le boxeur epuisé mais toujours conscient ne peut plus continuer le combat .

Le terme de KO signifie donc Knock OUT, littéralement "frappé - sorti", à ne pas confondre avec le Knock down : "frappé - descendu" . Dans le cas d'un boxeur qui prend un coup violent, compté mais qui peut se relever .

Plusieurs types de KO existent, tous tres differents les uns des autres et il ne suffit pas de frapper comme une brute pour les provoquer, la precision est de rigueur .
Le KO le plus courant est le KO CEREBRAL, mais qu'est ce que c'est exactement ? Il resulte d'un coup à la tête, porté à des endroits precis : tempes, menton, machoire . Le cerveau est entouré d'un liquide à l'interieur de la boite cranienne ce qui lui évite de heurter les parois à chaque fois que l'on tourne la tête . Le cerveau suit chaque mouvement de tête et le liquide à l'interieur fait figure d'amortisseur ; un petit peu comme si vous placiez une balle de ping pong dans un verre d'eau 

Le KO intervient lorsque le mouvement de tête est trop rapide et que le cerveau ne peut suivre le mouvement ...et cogne contre la boite cranienne . Le cerveau etant très fragile, le corps humain "disjoncte" et réagit un peu comme un ordinateur que vous relancez : il a besoin d'un laps de temps pour se remettre à fonctionner ...d'où le compte de 10 dans les sports de combat . Lorsque l'on voit un boxeur prendre un coup très violent, tomber et essayer de se relever mais titube, c'est que le cerveau se remet en marche et des facultés comme l'equilibre ne sont pas encore operationnelles . Lorsque le boxeur ne bouge plus sur le ring, c'est que le coup etait beaucoup trop violent . Le corps humain, loin d'être idiot, preserve à tout prix son proprietaire : hors de question que tu te releves, il me faut du temps avant de "redemarrer" .

Le ko CEREBRAL le plus violent est celui qui va provoquer le plus de trajet à la boite cranienne par rapport au cerveau, histoire que ca tape encore plus fort . Le coup le plus dangereux à porter est donc sur la pointe du menton, à un angle de 45 degres . Il va se produire deux forces  : l'une arrière et l'autre circulaire . Le fait de taper une petite zone de frappe va augmenter les ondes de chocs et la force du coup se propage à toute allure .  Les coups sur les tempes sont redoutés egalement car c'est la zone du crane la plus proche du cerveau, souvent visée lors des crochets . 

Pourquoi 28 jours d'arret après un KO ? ce n'est pas pour ennuyer boxeurs et promoteurs mais c'est le temps dont a besoin le corps humain pour retrouver, regenerer toutes les facultés du cerveau ... sur le long terme et si l'on n'y prend pas garde, les dommages peuvent etre définitifs . Le plus triste exemple etant le boxeur MOHAMED ALI .

Un autre KO très fréquent est le KO VASCULAIRE, c'est la marque de fabrique des High kick . La carotide, une de chaque coté du cou est l'une des artères principales du corps humain : elles permettent d'irriguer le cerveau . Lors d'un Higk kick, la partie à viser en priorité est cette zone, cela va provoquer un point de compression . Ce point de compression comprime l'artere qui ne peut plus irriguer le cerveau ou insuffisamment . Le boxeur tombe donc KO car le cerveau n'a plus de "carburant" . A l'inverse du KO CEREBRAL où c'est le corps humain qui "décide" de preserver son proprietaire, la c'est le corps humain qui lache car le cerveau n'a plus ce qu'il lui faut pour fonctionner . C'est comme si vous debranchiez la prise d'un appareil electrique .

Mais il existe d'autres KO, notamment le KO NEUROVEGETATIF aussi appelé KO du sytème nerveux . Il resulte de la stimulation d'une zone du corps humain sur une zone comme les nerfs et le système nerveux . Il est tres frequent dans les sports comme le karaté où tout sport de combat dont les coups sont portés avec la pointe du pied . Le corps humain n'ayant pas l'habitude d'avoir ces zones aussi stimulées, il va court circuiter . 


Le KO MUSCULAIRE est egalement très frequent, notamment lors des low kicks . La, pas de perte de conscience mais le muscle subit un véritable traumatisme : les fibres musculaires sont tassées les unes sur les autres . Un low kick doit etre très précis et plus vous frappez des zones qui n'ont pas l'habitude d'être "choquées" et plus vous avez des chances que cela provoque un KO .. un coup dans les abdos aura peu d'effet alors qu'un coup à l'interieur de la cuisse va vous faire  grimacer . La aussi le corps humain, très malin, réagit de la facon adequate ..et pas la peine de lutter il a toujours le dernier mot . Les muscles nous permettent de nous déplacer et surtout de nous tenir droit . Lors de coups repetés dans les jambes, les muscles ne peuvent plus faire leur travail et le combattant se met à boiter, puis ne peux plus se tenir droit : le corps humain prend les devant et "force" son proprietaire à du repos ...et peu importe que cela soit pour un titre de champion du monde ou du lumpinee .

Mais que se passe t il lorsque des athletes se dopent ?

Il existe plusieurs types de dopage . Celui qui nous interesse ici est le type de dopage qui permet de fausser les informations du cerveau transmises au corps humain . Lorsque l'on est fatigué pendant un exercice physique, le cerveau transmet des messages au corps humain pour lui dire qu'il a besoin de repos et du coup l'on va moins vite, l'on est moins précis . Mais il suffit que l'on "stoppe" ces messages du cerveau envoyés au corps ou qu'on les modifie, pour que le corps humain ne se rende pas compte que le cerveau fait tout son possible pour dire à son proprietaire "hey faut qu'on se repose là" . 

Il existe plusieurs types de produits qui permettent de fausser ces informations y compris celle de la douleur . Pourquoi a t on mal ? parce que lorsque l'on prend un coup ce qui n est pas bon cela provoque des blessures internes, la zone en question via les nerfs transmet un message au cerveau du type "j ai pris un coup ..on fait quoi ?", le cerveau répond à son proprietaire par une vive douleur à l'endroit en question pour que celui-ci se rende compte qu'à cet endroit il y a un problème .
Mais dans le cas d'un produit dopant, la zone en question transmet bien le message mais le message renvoyé par le cerveau n'arrive pas à l'endroit meurtri . L'inverse est egalement possible pour d'autres produits dopants, la zone frappée ne transmet pas de messages au cerveau et celui-ci considere que tout va bien . Mais vous pouvez etre sur que même si l'on ne ressent pas la douleur, le mal est fait . La douleur permet justement au corps humain de detecter les problemes ... C'est comme une alarme incendie . Si vous etes chez vous qu'il a le feu mais que la sonnette d'alarme ne se declenche pas, vous n'allez pas vous dire pour autant que vous pouvez rester tranquillement dans votre fauteuil ; vous n'etes juste pas prevenu qu'il y a un gros soucis .


La douleur est la sonnette d'alarme du corps humain : vous pouvez la débrancher ..mais ca ne changera rien au final . Voila pourquoi les produits dopants sont bien pratiques sur le court terme : vous prenez tel ou tel produit et vous n'etes pas fatigué vous pourriez vous battre pendant 15 rounds de 15 mn pas de soucis ..jusqu'au moment où le coeur lache, parce que même si le corps humain est bien malin il ne peut souvent plus rien contre les eventuelles betises de son proprietaire ...