MuayThaiGalaxy

Switch to desktop Register Login

Le corps humain est un labyrinthe de zones sensibles et vitales . Le combattant qui sait où frapper et ce que cela va provoquer possède un avantage certain sur son adversaire . Dans ce dossier nous allons analyser plusieurs points vitaux et les mettre en relation avec le muay thai, nous allons les identifier, vous expliquez pourquoi est ce que cela provoque un Ko et bien entendu nous allons vous expliquer comment les atteindre . Le but est bien entendu d'arreter de frapper comme un boeuf n'importe comment n'importe ou, mais de pouvoir mettre en place une stratégie de combat efficace ..et de frapper la ou il faut .

Avant de percer les secrets des points vitaux et de devenir un véritable tueur à gage du muay thai, tout d'abords quelques chiffres sur le corps humain . Cela va vous permettre de mieux comprendre pourquoi frapper à tel endroit n'a pas du tout le même impact que de frapper 1cm plus haut où plus bas .Le corps humain possède à l'age adulte près de 100.000 milliards de cellules regroupées de 300 sortes différentes . Les os sont au nombre de 350 et leur mobilité est assurée par 640 muscles différents . L'oxygénation des tissus est assurée par le sang, chaque individu en possède à peu près 5 Litres . Le cerveau, qui décide de tout, possède 100 milliards de neurones qui vont assurer les messages avec le reste du corps mais egalement recevoir des informations et les traiter de la part de nos différents organes .

C'est la aussi qu'intervient le système nerveux, c'est en grande partie grace à lui si votre adversaire va se retrouver KO en fonction de la zone que vous frappez . Le système nerveux  est un comme une autoroute géante qui desservirait toutes les zones du corps : les organes, les sens, les nerfs, l'encéphale, la moelle épinière, les méninges. Il coordonne les mouvements musculaires, contrôle le fonctionnement des organes, véhicule les informations sensorielles et motrices et régule l'intellect. Le dernier point est à la base de nos points vitaux .

Rien qu'avec ces infimes chiffres, vous vous doutez bien que de frapper un des 640 muscles ou l'un des 350 os n'a pas du tout le même effet en fonction du muscle ou de l'os que l'on choisit de cibler .
Parmi tous ces os, muscles et zones du corps le message qui va etre envoyé au cerveau determine le degres de douleur et d'incapacité dont votre adversaire est victime .
Pour faire plus simple, imaginez le corps humain avec des lumières clignotantes à différentes endroits, si vous les touchez votre adversaire est Ko sinon, rien de spécial à part la douleur, qui sera le seul message envoyé par le système nerveux au cerveau .

Le but de ce dossier est d'arriver à percevoir où se situe ses fameuses lumières clignotantes, que l'on appelle en langage scientifique "point vital" . Pourquoi vital ? parce que c'est une zone importante pour le corps humain . Comme sur un réseau autoroutier, un échangeur avec 5 sorties différentes n'a pas la même importance qu'une aire de repos . 
Si vous bloquez l'aire de repos, le conducteur n'a qu'à rouler jusqu'à la prochaine . Si vous bloquez l'echangeur avec les 5 sorties différentes ... le conducteur risque d'avoir un sacré probleme pour arriver à destination . le corps humain fonctionne, un peu, de la même facon . A nous de savoir où frapper, avec quel coup et pourquoi

Tout d'abord une petite mise en condition . Vous vous trouvez, sans trop savoir pourquoi, dans un combat face à Buakaw, après vous avoir fait compter 2 fois par rounds durant les 4 premiers rounds, l'insolent commence à vous prendre de haut et baisse sa garde de plus en plus ... jusqu'à vous permettre de lui assener un coup, un seul ! 
Où allez vous frapper ce présomptueux ? Les chinois vous diraient que vous avez jusqu'à 350 points vitaux disponible ...certes .. mais atteindre le dessous du petit doigt ou une zone de 1mm² derriere l'oreille risque de s'averer assez délicat .  De plus vous portez des gants de boxe, ce qui va grandement compliquer la précision . C'est bien pour ca, que le dossier s'intitule "les points vitaux ... associés au Muay Thai" .

Les points vitaux qui nous interessent ici, sont ceux que l'on peut atteindre avec les gants, le talon, les coudes, les tibias ou les genoux ...et de face, l'on ne prend pas en compte les points vitaux dans le dos . Et la, le nombre de points vitaux passent à peu près à une quinzaine .

Dans le cadre d'un combat plusieurs points sont à prendre en compte : Le frappe d'un point vital ne doit pas être forcement forte, la zone en question doit être facilement accessible et assez large pour maximiser vos chances de mettre Ko cet insolent de Buakaw . 

Nous allons donc partir de la tête et descendre jusqu'au pied et analyser les différents points vitaux potentiels . 
Tout d'abord le sommet du crane, point vital par excellence ! Point l'un des plus proches du cerveau comme les tempes, une frappe à cet endroit va court circuiter le système nerveux . En Muay Thai une telle frappe est possible avec un coup de coude sauté .. mais bonne chance pour réaliser un tel coup bien que il s'agisse la d'un point vital . 



Beaucoup plus accessible, les tempes, le menton, les pommettes . Frapper les tempes avec un coup de coude retourné et avec la pointe du coude s'avere d'ailleurs potentiellement mortel . Avec les gants, il y a peu de chance que cela soit ultra efficace . Un coup de pied retourné avec comme zone de frappe le talon s'avere egalement très dangereux . Mais bon la aussi on est dans du muay thai et pas dans un film de science fiction, bien sur vous pouvez tenter les coudes retournés et voir ce qu'il se passe ... Enriko Kehl s'en souvient encore d'ailleurs lors du Max Muay de décembre dernier .
Une autre zone très interessante et que tout nakmuay connait, est celle des carotides située de chaque coté du cou . Un joli high kick executé dans les regles de l'art à cet endroit et vous bloquez aussi bien l'arrivée du sang qui vient du coeur, que le sang qui  repart du cerveau : plus de sang dans le cerveau et c'est la perte immédiate de connaissance .

La très grosse difficulté pour le pratiquant, va être de connaitre les points vitaux mais aussi et surtout de les remettre dans le contexte de son combat . Si vous n'aviez qu'un seul coup à donner à Buakaw pour le mettre HS il faut à coup sur viser le menton .. la pointe du menton pour être exacte, voir le high kick parfait au niveau des carotides .

Pourquoi le coup dans le menton ? ce n'est pas tant l'os du menton qui nous interesse la, mais ce que cela va provoquer dans le cerveau . Un direct n'aura pas d'effet, il faut utiliser un crochet ou un uppercut . Le mieux etant d'arriver à placer un coup qui se situe entre les deux . Une frappe dans le menton et la tête part en arriere et sur le coté, le cerveau ne peut pas suivre la vitesse de la tête et va heurter par deux fois la boite cranienne . Bien joué buakaw est HS .

Admettons que vous décidiez de ne pas frapper le natif de Surin au visage et que vous vous décidiez pour une frappe sur le  buste . Bonne nouvelle, cette zone regorge de points vitaux et certain sont particulierement vicieux . La clavicule est un choix audacieux, mais si vous n'avez pas apprécié les 47 balayages durant les 4 premiers rounds ...allons y pour la clavicule .

Comme vous pouvez le voir sur le schéma, ce petit os au demeurant insignifiant est ultra sensible et si vous frappez au bon endroit il se casse net .. et non nous n'allons pas vous dire où frapper . Mais imaginons que par le plus grand des hasards, vous décidiez un coup de coude sauté descendant au bon endroit ... le pauvre buakaw se tordra alors de douleurs ne pouvant plus bouger, ni l'épaule ni le bras . Mais etant un nakmuay respectueux de son adversaire vous n'irez pas cogner le thailandais à cet endroit . Preferant une zone comme le plexus solaire, les reins, le foi, l'estomac, plexus cardiaque (fortement déconseillé) les cotes . Pour les 3 premiers, preferez les genoux où pour le plexus solaire le front kick mais avec la pointe du pied . Ces zones abritent des organes vitaux, une frappe précise dans le bon timing et votre adversaire capitule dans l'instant . Le message qui sera transmis au cerveau par le biais du reseau nerveux, sera quelque chose du style "on arrete tout, l'on preserve l'organe atteint" . Et la tout buakaw qu'il soit, rien à faire . 
Ces zones sont representées sur le schema . La précision est de rigueur, cela ne sert à rien de frapper comme un boeuf . Un geste porté dans les parfaites techniques du muay thai et votre adversaire sera out, la physique et la science agiront pour vous . 

Si vous ne vous decidez toujours pas à porter un coup à la tête ou sur le buste, il vous reste les membres inferieurs . Mais frapper à ces endroits et c'est la dislocation assurée des articulations en question . L'on va donc juste les citer mais sans trop rentrer dans le détails . Une frappe dans le creux du genoux où sur la rotule et votre adversaire sera non seulement out pour le combat, mais aussi dans la vie de tous les jours durant de nombreux mois . Il en va de même pour la cheville interne et le tendon d'achille . Ces zones sont véritablement à eviter lors des affrontements en muay thai, preferez largement les low kicks sur les cuisses et les coups de genoux dans les quadri .

Frapper les points vitaux de votre adversaire et la victoire est assurée, mais cela demande une grande maitrise et une parfaite connaissance du corps humain . De temps en temps, nous vous conseillons de laisser tomber (un peu) les gants et d'étudier attentivement l'anatomie du corps humain . Vous allez pouvoir déceler les failles de votre adversaire ..et découvrir les votres . N'oubliez pas ... le Muay thai est un art ...

Articles en relation : DOSSIER : MAIS....QU'EST CE QU'UN KO ?DOSSIER : MAIS ... POURQUOI S'ENTRAINE T'ON ?ORIGINES ET DEVELOPPEMENT DU MUAY THAILA TRADITION DU WAI KHRU DANS LE MUAYTHAIEQUIPEMENT DU PRATIQUANT DE MUAY THAIDOSSIER : LE DOPAGEDOSSIER : COMMENT CHOISIR SON CAMP DE MUAY THAI EN THAILANDE ?ANALYSE DE L'ARBITRAGE THAILANDAIS