MuayThaiGalaxy

Switch to desktop Register Login

Dans cet article on va citer les points importants sur lesquels les organisations et stadiums thai se basent pour attribuer la victoire. Impossible de remporter un combat si on ne connait pas les objectifs de la structure qui met en place le gala : Thai Fight, Max Muay thai, WorkPoint Tv mais aussi les stadiums raja lumpinee channel 7 possèdent tous des objectifs et une vision du muay différente. Connaitre leurs objectifs et la vision qu’ils ont du muay va vous aider à aborder le combat en sachant ce qu’il faut tenter de faire pour l’emporter

Il est aujourd’hui relativement simple de combattre en Thaïlande pour un étranger et cela a tous les niveaux. Qu’on soit amateur ou pro confirme la porte est quasi ouverte par toutes les organisations, qu’elles soient d’importance relativement modeste ou mondiale comme le thai fight

Il existe une très grande différence entre combattre en stadium et combattre au sein d’une organisation. C’est pour cela qu’on va diviser cet article en deux parties bien distinctes

Les organisations

Le Thai fight

La plus célèbre de toute ! Près de 15 millions de téléspectateurs à chaque évènement. Le Thai Fight a un objectif clair et précis : montrer au monde que les meilleurs combattants sont thaïs et les faire briller

Le Thai fight est un gala de muay par et pour le public thaïlandais. Il n’y a aucune considération dans le jugement d’un étranger quant aux décisions du thai fight.

Si vous êtes amenés  à combattre au thai fight il y a plusieurs éléments à avoir en tête :

-          Si la décision du combat était rendue dès le début du premier round vous perdriez. Le combattant étranger part donc avec malus évident et connu de tous

-          Les juges attendent un vrai spectacle, le comptage a la thai n’a pas d’importance. L’agressivité est un point ultra positif et le fait d’avancer sans cesse aussi.

-          Tous les coups spéciaux sont à tenter, il faut garder en tête que le thai fight est un show avec des investisseurs, publicitaires, chaines de tv, productions et distributeurs.

-          Si vous rencontrez une des « stars » comme saenchai ou yod la victoire aux points est quasi impossible et cela quel que soit votre prestation. statistiquement depuis 2010 il y ‘a eu  9 combats sur plus de 300 qui ont débouché sur une victoire aux points de l’étranger. (Boughanem trois fois face à Peemai, sudsakorn et Saiyok .. c’est dire le niveau qu’il faut)

-          Si vous affrontez une de ces « stars » et même si cela peut paraitre suicidaire il faut avoir une stratégie au ko

En résumé, au Thai fight la victoire d’un étranger face à un des thaïs est vraiment une grande prouesse tant la balance est déséquilibrée. Il faut essayer de prendre le combat en main et de mener les débats

Max Muay Thai

Autre organisation importante qui à présent est retransmis deux fois par semaines sur les chaines thai. La logique du Max est différente de celle du thai fight. Ici il ne s’agit pas de faire briller les thaïs mais de donner la victoire au combattant véritablement le plus méritant avec un léger avantage pour le combattant étranger (léger et lorsqu’il ne s’agit pas de combattant étranger « résident permanent» d’un camp thai)

Le max est dans une logique de proposer de nombreux combats deux fois par semaines et toutes les semaines de l’année. L’organisation a besoin de combattants étrangers pour son expansion, les droits tv et ne serait-ce que pour la pérennité du Max. Il n’y a donc pas un déséquilibre flagrant lors des décisions

Si vous y combattez :

-          Le max est surnommée par les thaïs « la boucherie » et à juste titre. La majorité des combats se terminent par Ko et ou avec des ouvertures dingues

-          Le match making n’est pas un modèle de montre suisse. Les niveaux ne sont pas nécessairement équivalents.

-          Le comptage à la thai n’a pas d’importance significative

-          L’agressivité, les coudes et avancer sont très récompensés

-          Les décisions sont assez partiales

-          On privilégie la force et la puissance avant la technique pure

-          Excellent cardio à avoir

En résumé, combattre au Max est simple mais pour l’emporter il faut vraiment faire preuve d’envie. Vous allez rencontrer un thai dont vous n’aurez jamais entendu parler et qui lui fait ça pour vivre. Vous devez vraiment vous sentir prêt sans cela c’est un ko que vous prendrez ou une ouverture de 15 cm.

Le max reste un excellent event pour combattre régulièrement et faire face à des adversaires coriaces

L’organisation Work Point Tv – Super Muay Thai est dans la même logique : les combattants étrangers ne partent pas avec un désavantage important. On privilégie le show, l’agressivité et l’envie des combattants pour attribuer la victoire

Tous ces galas ont lieu en 3 rounds et les fights doivent démarrer de suite. Il n’y a pas le temps d’un round d’observation. Il faut garder en tête que ces galas passent à des heures de grande écoute en Thaïlande et en prime time il s’agit avant tout de shows

Ce qui est totalement l’inverse des stadiums ….

Les stadiums

Le Raja – Lumpinee

Si vous êtes amenés à combattre dans ces stadiums plusieurs éléments sont à avoir en tête :

-          Le jour du gala, si vous boxez un samedi ou un dimanche vous êtes en « Under day » si votre combat est en 8 ou 9eme position vous êtes en plus en « Under card »  .. bref ne stressez pas vous avez le flacon mais vous n’avez pas l’ivresse. vous ne serez pas « vole » outre mesure

-          Il vous faut connaitre l’importance des rounds propres à chaque stadium. Un coefficient diffèrent accompagne les rounds.

-          Le premier round c’est celui d’observation, on teste des techniques des déplacements etc arrêtez d’attaquer direct : c’est mal vu, c’est mal perçu et ca dénote une grande méconnaissance du muay. Les juges n’aiment pas donner la victoire à un étranger qui en plus connait mal les us et coutumes
Les premiers rounds très rapides d’entrée sont le fruit de paris ou d’une stratégie au ko assumée. Le round 1 n’a pas d’importance comptable, gardez vos forces et vos techniques pour les rounds prévus pour ca

-          Le round 5 ne dure que 1mn20, la fin du temps ne sert qu’à tourner en rond en levant les poings en signe de victoire. Les 1mn20 de combat effective ne servent qu’au combattant qui est en dessous au comptage de revenir dans la partie et peut départager des combattants qui ont 2 rounds chacun. Mais dans tous les cas le round 5 ne compte pas pour grand-chose

-          Dans ces galas le combat n’est véritablement compte que sur 3 rounds : 2-3-4, voir 5 pour le lumpinee dans certains cas

-          Comptage et appréciation à la thai obligatoire. si vous ne connaissez pas le comptage thai jamais vous ne remporterez un combat, si vous ne savez pas ce qui compte des points et ce qui ne vaut rien vous ne pouvez pas l’emporter

-          Faites des enchainements, il ne faut pas mettre de « coups gratuits ». Ne pas donnez juste un seul coup non suivi.

-          Avoir une technique parfaite. Les combattants du Raja sont parmi les nakmuays les plus techniques de la planète. Il faut essayer de passer un nombre de techniques élevées, ne serait-ce que pour montrer que vous maitrisez tel ou tel coup.

-          Laissez tomber l’anglaise. A moins d’avoir une stratégie en muay mat (poings) et une finalité au ko cela ne marquera aucun points. Cela marque tellement peu de points que des nakmuays thai se sont fait une spécialité d’attaque fulgurante en anglaise à base de 9-10 enchainements rapides qui ne servent qu’à mettre ko. Cela perturbe beaucoup les thaïs qui n’ont pas l’habitude

-          Tenter les uppercuts. Les gardes typiques thaïs sont un boulevard pour cette technique, c’est aussi un coup que les thaïs ont beaucoup de mal à voir arriver

-          Les stadiums ne valorisent pas une stratégie par rapport à une autre. que vous soyez un muay bouk, fimeu etc il n’ya pas une stratégie qui est mieux perçue.

-          Les juges ne vous voleront pas (trop) mais ne vous feront en revanche aucun cadeau

Ces stadiums sont des institutions en Thaïlande. Les thaïs ne laisseront jamais n’importe quel étranger y boxer et l’emporter. Pour gagner le bas il faut connaitre le muay sur le bout des doigts

Les combattants étrangers résidents qui boxent au lumpinee raja dans les jours importants se comptent sur les doigts d’une main. On ne peut l’emporter qu’en combattant comme et mieux que le thai, aucune concession ne sera faite

Channel 7

LE stadium de Thaïlande par excellence. A mi-chemin entre le gala international en ce qui concerne le show et l’authenticité des stadiums

-          Comptage a la thai

-          Stratégie privilégiée : avancer encore et toujours

-          Technique appréciée : les coudes

La channel 7 se déroule tous les dimanches après-midi en direct à la tv. Ambiance de folie et niveau technique très élevé. Plus aucun étranger n’y boxe mais sait-on jamais

Les stadiums de moindres envergures en Thaïlande

-          Tout ce qu’on a dit plus haut concernant le raja et le lumpinee mais en moins pousse

-          Comptage a la thai bien sur

Stadiums ou organisations l’important pour vous est de savoir si l’objectif du promoteur est de faire connaitre le muay, faire connaitre les thaïs qui font du muay, mettre en avant les étrangers. Est-ce que ces structures ont une vision nationale ou plus portée sur l’extérieure

Plus vous aurez à faire a des stadiums organisations authentiques et se souciant peu du marketing du muay à l’international et plus la victoire sera compliquée

La différence majeure entre stadiums et organisations est que les stadiums vont privilégier la technique  et la connaissance du muay et que les organisations vont privilégier le show et la violence des combats

Si déjà en démarrant vos fights vous savez ce qu’il faut faire pour l’emporter à la décision cela vous facilitera la tache

Personnalisation du materiels ... Envoyez nous vos questions