MuayThaiGalaxy

Switch to desktop Register Login

Un an que nous travaillons avec le camp SITSONGPEENONG sur differents aspects qui nous permettent d'avoir une vue d'ensemble du fonctionnement en interne d'un tel gym . C'est ces aspects que nous souhaiterions vous faire partager, plus que de parler des entrainements nous voudrions vous faire ressentir l'envers du décor d'un gym thai ; la gestion des dizaines de combats par mois, la gestion des carrieres de 10 boxeurs thais différents, la découverte de nouveaux talents en issan...et tout cela au milieu des étudiants occidentaux venus s'entrainer et qui boxent également . En trois parties, cette premiere va presenter les activités principales du gym mais perçues de l'interieur, On va vous montrer le casse tete parfois hallucinant de la gestion des combats, des accompagnateurs, des prepa d'avant fight de la stratégie du sitsongpeenong d'être présent au niveau national et international avec pas moins de 10 nakmuays pros . On va aussi evoquer le role très important de la logistique et de la gestion des combattants etrangers

Le Sitsongpeenong de Bangkok fait parti des gyms tres influents du moment en Thailande . Au même titre que le POR PRAMUK lors de la grande epoque de Buakaw, le gym bénéficie en premier lieu des resultats excellents de ses deux stars : Sittichai et Kem . 

La notoriété d'un camp passe avant tout par ses resultats et pour ne pas s'appuyer sur juste un top pour porter la notorieté et la perennité du gym ... le camp a décidé de miser sur differents tableaux au niveau national mais aussi international avec pas moins de 10 combattants pros . On va vous montrer le casse tete parfois hallucinant de la gestion des combats, des accompagnateurs, des prepa d'avant fight d'une telle stratégie

Chaque combattant thai a son plan de carriere personnel . Nous sommes au sein d'un gym de muay thai, c'est les couleurs du camps qui doivent etre mises en avant par les boxeurs et non l'inverse . Le gym veut etre present sur differents tableaux ; les stadiums Thailandais et les competitions internationales majeures . 

La gestion des combattants, de leurs entrainements, de leurs preparations va alors s'orienter en fonction de chaque objectif specifique . On retrouve donc des fighters avec un programme d'entrainement précis et un plan de combats sur l'année qui répond à une certaine logique . Sittichai en est un très bon exemple, le gym voulait participer au glory . A partir du moment ou le glory a officialisé l'arrivée de sittichai, l'entrainement de celui ci ainsi que son programme de combats ont ete bouleversés pour répondre aux exigences de l'organisation en matiere de technique : le k1 !

Il n'est pas question pour le camp d'envoyer un de ses thais faire de la figuration au sein d'une organisation . Lorsque le camp décide d'une trajectoire pour un fighter tout est modifié, ajusté pour que tout colle à la réussite du projet . Un combattant du sitsongpeenong qui commence à monter au sein des stadiums thais est Deshsakda, celui ci participe aussi à l'organisation Lion fight aux etats unis . Son programme d'entrainement est specifique à ces deux objectifs y compris à propos des regles d'arbitrage des stadiums thais.

C'est cet aspect essentiel qui caracterise le sitsongpeenong par rapport aux autres gym de thailande, cette volonté d'etre présent sur tous les tableaux à l'international comme au niveau national . Au niveau des stadiums thai, l'affaiblissement des categories -60 / -65kg en caté phare par rapport aux 49/55 Kg, ne plaide pas en faveurs du gym habitués à des poids plus lourds . Il est tres difficile d'aller chercher ces caté en ce moment, cela implique notamment des sparrings reguliers avec des combattants de meme poids et de memes niveaux . Ce n'est pas la stratégie du gym d'avoir de nombreux combattants aux memes poids  .

Le camp doit faire face à une multitude de taches mais l'une des plus importantes et méconnues est celle de la logistique des combats . Tout au long de l'année le gym fait boxer 10 combattants thais plus les etrangers qui ont le niveau requis .

On se retrouve donc dans des situations ou au cours d'une vingtaine de jours, le gym doit gerer une ceinture du lumpinee, une finale du top king, une participation au thai fight, 2 combats de l'anniversaire du roi, un combat à l'omnoi, et 1 au max , a cela s'ajoute à l'époque 6 combats d'etrangers et la participation de deshsakda à son premier lion fight .

L'ensemble de la gestion du gym va alors s'orienter vers un travail administratif et logistique complexes . Cette tache est la plus importante de la structure, c'est la plus chronophage egalement . La multitude d'organisations présentes, les différentes règles, les différents contrats et modalités, les différents pays avec lesquels il faut traiter n'arrangent en rien ce travail . 

L'autre tache très importante du camp est la gestion des étrangers en terme de logement, nourriture et entrainements . Entrainer et faire combattre des nakmuays thais et dans le meme temps accueillir convenablement des combattants étrangers n'est pas simple .

Pour cela le gym se base sur une équipe de 6-8 entraineurs et tous les étrangers s'entrainent et tournent quoi qu'il arrive avec les thais . 

C'est fondamental dans la gestion du camp et pour la réussite des entrainements : il ne fallait pas de clivage entre les thais et les occidentaux . Concernant les entrainements specifiques des thais on verra ca dans la seconde partie

Dans le fonctionnement d'un gym thai, et comme dans la plupart des clubs, lorsqu'un combattant fight, c est tout le club qui va le supporter . Mais la imaginez que vous allez supporter dans un laps de temps court le top king, le lumpinee, l'omnoi et le raja et le tout pour une ceinture . Le gym se retrouve a géer deux aspects : le premier materiel comme la  logistique, les vans, les hotels etc et l'autre beaucoup plus délicat, qui va etre la gestion des après combats entre vainqueurs et vaincus .

Nous somme au sein d'un gym, la fonction premiere est de faire boxer . Les combattants vivent entre eux et se connaissent pour certain mieux que leur propre famille . Nous sommes aussi en thailande avec des codes, des us et coutumes bien differents de l'europe et n'oublions surtout pas que pour eux, c'est leur travail .

Les entraineurs sont très présents à ce niveau la, ils parlent enormement à leur combattant . C'est quelque chose de très important dans la vie des gyms thais et que de nombreux combattants etrangers connaissent tres bien;cette relation qui les unie à leur entraineur . 

En interne, la gestion du camp repose donc sur 3 piliers : les entrainements, les combattants, les combats .  Sur une année ce qui est vraiment frappant c'est qu'il n'y a aucun temps mort entre les fights . Le gym boxe plusieurs fois par semaine, toutes les semaines tous les mois de l'année, étrangers et combattants thai compris on dépasse la centaine de combats . 

Cette première partie vous permet de vous faire une idée du fonctionnement d'un gym sur les principales taches auxquelles il est confronté Dans la seconde partie on va oublier le coté administratif - logistique et on va se focaliser, toujours perçues de l'interieur, sur les combattants thai du sitsongpeenong : role au sein du gym, strategie mise en place, entrainements et combats .

On va aussi evoquer le système de transfert entre les camps et comment un gym parvient à trouver de nouveaux combattants en thailande . On va revenir sur l'integration en cours d'année de Yodpayak ; comment un nouveau boxeur est accueilli, comment se deroulent les premiers entrainements, son role au sein du gym,