MuayThaiGalaxy

Switch to desktop Register Login

Formé au Muaythaï par Nordine MAHMOUDI de Bonneuil depuis ses 20 ans, mais aujourd'hui chez Willy James à Asnières-Sur-Seine, Cheik SIDIBE, 31 ans, 81 kg,  a repris la compétition en octobre 2010 après une parenthèses de 3 ans pour des raisons professionnelles. Depuis son retour, SIDIBE a particulièrement été très actif, et a effectué 18 combats en seulement deux ans ! Dans une catégorie où finalement il y a très peu de propositions en France, Cheick a du se tourner vers la Russie et les Pays de L'Est, où les challenges y sont beaucoup plus nombreux. 


MUATHAIGALAXY.COM : Bonjour Cheick SIDIBE quel a été le combat dont tu as été le plus fier depuis ton fameux come-back en 2010 ?

Cheick SIDIBE : Bonjour MuayThai galaxy, je vous remercie tout d'abord de m'avoir accordé cet entretien. Depuis mon retour, j'ai été finaliste du championnat de France de kick boxing classe A, champion de France classe A en Muaythaïï. J'ai également boxé pour l'organisation ITS Showtime en mai 2012. Le combat dont  je suis le plus fier est ma victoire contre Jason WILNIS au ITS Showtime. Il s'agit d'un combattant hollandais possédant une anglaise très puissante. Il a par la suite, quelques mois après, pris la ceinture du ITS Showtime dans la catégorie des 85 kg.

 

Une catégorie de poids 

 

pas assez mise en avant en France

 

 

MUAYTHAIGALAXY : Pourquoi avoir choisi l'étranger pour y boxer régulièrement ? Ne penses tu pas passer inaperçu le fait de privilégier pour le moment des combats hors de l'hexagone ? 

Aujourd'hui la seule chose qui m'intéresse c'est avant tout boxer et surtout prendre du plaisir que ce soit en France ou à l'étranger. Je ne Boxe pas pour la médiatisation bien que je reconnaisse que cela fasse toujours plaisir. J'ai choisi de boxer à l'étranger pour la simple et bonne raison que j'ai beaucoup plus de propositions.  Je me trouve dans une catégorie de poids pas assez mis en avant en France (81 kg). Cela m'oblige donc à prendre des combats entre 80 et 85 kg. 

 

Cheick SIDIBE vs Jason WILNIS au It's SHOWTIME 56 12 mai 2012 en Belgique

 

MUAYTHAIGALAXY : Tu boxes souvent dans les pays de l'Est, quelles sont pour toi les différences flagrantes que tu peux faire entre le Muaythai en France, et celui des pays de l' Est ?

Il est vrai que je boxe pas mal dans les pays de l'Est et beaucoup en Russie. Nous n'avons rien a envier au niveau des boxeurs de ces pays bien que j'admette qu'ils sont tous très durs à boxer et qu'il ne lâche rien. 

Le seul point ou ils nous dépassent c'est sur la notoriété du Muay thaï dans leur pays. Les combattants sont de vrai stars. On y retrouve une vrai reconnaissance du public. La boxe y est très développé. Les galas sont toujours bondés de monde et très bien organisés. Nous y sommes toujours très bien reçus. Et c'est un plaisir de boxer dans de telles organisations. A chaque fois que j'ai boxé à Kazan en Russie pendant le combat le public m'encourage en chantonnant mon nom.

 

Dernier combat de Cheick SIDIBE contre Vladimir IDRANYI le 15 décembre à Prague

 

MUAYTHAIGALAXY : Justement, comment en général, les français sont ils accueillis là bas, et quelle est l'idée que ces pays se font du Muaythaï français ?

On y retrouve une vrai reconnaissance des boxeurs. Le public se déplace en famille pour venir voir les galas et même pour encourager les combattants. Nous y sommes toujours très bien accueillis. Et de manière générale les combattants français y laissent une bonne image, alors je pense bien que dans ces pays le Muay thaï français y est bien reconnu.

MUAYTHAIGALAXY : Tu connais quelques stars, ou quelques boxeurs qui sortent du lot là bas, si oui peux tu nous donner des noms et nous dire ce que tu penses d'eux ?

On y retrouve un très grand nombre de combattant tel Artem LEVIN pour la Russie, Andrei KULEBIN et Dimitry SHAKUTA en Biélorussie ou Vladimir MORAVCIK pour la Slovaquie par exemple. Mais la liste est très longue. Leur niveau y est excellent.

 Avec Artem LEVIN en Russie, en Mars 2012

 

Dans Les Pays de L'ESt 

 

La boxe amateur y est très fortement développée

 

MUAYTHAIGALAXY : Pour beaucoup, nous pensons en France, être dans les 3 premières grandes nations du Muaythaï, pourtant lors des grands compétitions internationales type champion du monde IFMA où 80 pays sont représentés, ce sont les pays de l'Est qui brillent et qui raflent pas mal de médailles, juste derrière la Thaïlande. Comment expliques tu cela ?

Je pense que dans les pays de l'Est, la boxe amateur y est très fortement développée. On y retrouve de vrai école de boxe pieds poings du même type que l'INSEP en France. Les compétitions y sont très fréquentées, du coup, arrivé dans les compétitions IFMA, on les retrouve au classement devant la France. D'autant plus que pour ce genre de rendez vous type championnats du monde amateur, ces nations apportent un grand nombre de combattants contrairement à La France.

 

MAYTHAIGALAXY :  A Tes côtés, Samy SANA, évolue régulièrement dans les même galas que toi, que penses tu de ce jeunes boxeurs ?

Samy Sana c'est comme un frère. C'est un "Kaeng". Il a un grand cœur et est très brillant. Je l'encourage à continuer de boxer en espérant qu'il fasse une grande et belle carrière. C'est toujours un grand plaisir de partir boxer à ses côtés. 

  

Une belle proposition en Mars 2013 ?

 

MUAYTHAIGALAXY-Tu enchaines pas mal les combats à l'étranger, mais est ce que tu as eu des propositions concrètes pour des challenges  en France, si oui lesquelles ?

À ce jour, j'ai très peu de propositions en France. J'ai une belle proposition sur un gros plateau qui devrait avoir lieu en Mars 2013 mais cela ne s'est pas concrétisé. 

 

MUAYTHAIGALAXY : Pour terminer cette première interview sur notre site, Cheick, tu as quelques chose à rajouter ou un message à faire passer ?

Je souhaitais remercier toutes personnes qui m'accompagnent et m'encouragent dans ma carrière. La liste est longue et bien évidemment j'en oublierai. Bonneuil Muay thaï en particulier Nordine et Mamar qui m'ont formé, La TEAM James sans exception, les clubs qui m'ont ouvert leurs portes: Le Fimeu, le Derek boxing et tous ceux qui me donnent un coup de pouce dans mes préparations. Un dernier merci a Abdoul, fanfan et Sassy d'Athis, Nasser d'Orly, Hadj, Cyril, Mack, Ibrahim B, Brahim et mon frère.