MuayThaiGalaxy

Switch to desktop Register Login

Pas besoin de le rappeler, ce soir de 5 décembre est un jour spécial pour toute la Thaïlande,  c'est l'anniversaire du Roi. Les boxeurs Thaï n'ont pas le droit à l'erreur ils feront tout ce qui leur est possible sur le ring pour rendre hommage à leur souverain. Pour chacun d'entre eux, une défaite ce jour là, n'est pas envisageable... Côté français, c'est un véritable honneur d'avoir été sélectionné pour représenter la France, et pour beaucoup un rêve qui s'accomplie de pouvoir boxer dans un évènement aussi préstigieux et sympbolique que nous a proposé la LIGUE DES GLADIATEURS.  

 

A noter que : Les combats de ce France Thaïlande se sont déroulé spécialement en 5x2 min au lien de 5x3 , c'est le réglèment thaïlandais qui l'exige lorsque dans une même soirée une équipe Thaïlandaise affronte une délégation étrangère. 

La première confrontation, oppose en - de 57 kg , Mohamed BOUCHAREB à Pol SITYODTONG. Dès la première reprise le thaïlandais veut faire le show, il tente une roulette à la Saenchai  qui atterrira dans les gants de BOUCHAREB, mais qui aura pour effet d'ambiancer le public. 

Le ton monte réellement dans la deuxième, Mohamed BOUCHAREB nous démontre son excellent coup d'oeil, esquive son adversaire avec des retraits de buste, et dans le bon timing remise avec de puissants low kicks. 

Le boxeur de la team Chouk, se lâche et finira l'enchainement avec un coup de genoux sauté au plexus. Tout en gardant un côté spectaculaire dans ses techniques, Mohamed cherche tout de même l'efficacité, il ne dépense pas son énergie pour rien. Ses contres sont énergiques, un crochet du gauche enverra le thaïlandais au tapis dans la troisième reprise. 

Il y a très peu de corps à corps dans ce combat, malgré son manque de fight dans sa catégorie Mohamed semble avoir une bonne forme physique forçant le thaï à durcir le combat dans la dernière reprise.  A l'aide de ses combinaisons en anglaise, il cherche à bousculer Mohamed. 

Mais pour les arbitres, à l'issue du combat, le plus convainquant des deux boxeurs dans ce premier choc franco-thaïlandais sera Mohamed BOUCHAREB qu'ils déclareront vainqueur aux points.  

Les français ouvrent le bal par une belle victoire! France 1 - Thailande 0 et Mohamed remporte la première ceinture WORLD VENUM CHAMPION ! 

2- 59 kg : Hakim HAMECH vs Pattaya Lek POR CHATCHAI

Combat suivant, Hakim HAMECH, champion du monde WBC en septembre dernier à Saint-Fons, entre dans l'arène, son adversaire se nomme Pattaya Lek POR CHATCHAI. Contrairement au premier combat, le corps à corps est plus présent. Hakim tente de sortir son point fort, son anglaise percutante, mais le thaï l'a bien compris, et l'empêche  de s'exprimer en le bloquant en corps à corps. 

Il faut qu'Hakim change de stratégie, il réussi quelques belles projection mais durant cette rencontre, il peinera à sortir sa boxe et créer le danger malgré sa fougue. Le combat est très équilibré et celui qui l'emportera est celui qui prendra le dessus au niveau tactique. Au final, le résultat sera une défaite aux points de Hakim HAMECHE, n'oublions pas que c'est l'anniversaire du Roi, et que le boxeur Pattaya Lek s'est illustré à domicile..

Thaïlande 1 - France - 1  

Formé au Kick Boxing par Pascal ARENE, Christian BERTHELY est un athlète Multi boxe, et ce soir du 5 décembre 2014, un nouveau défi en Muaythaï s'offre.  Un challenge au Royaume de Siam, face à un thaï, dans un évènement prestigieux. Ses combinaisons pieds-poings sont fulgurantes, le thaï à la tête gonflée dès les premières reprise.  Le thaï cherche à mettre le français en difficulté en corps à corps, où il se sait supérieur.  

Dans la troisième reprise, Christian est durement touché par un large crochet gauche, mais reste debout malgré la tempête, le thaï n'a pas dit son dernier mot et démontre qu'il peut être très dangereux en contre.

Quatrième round. Christian montre que lui aussi a du répondant, il touche plusieurs fois le thaï avec ses poings, esquive, remise en High Kick et  percute le visage de PANTURAK. Christian s'impose largement dans cette avant dernière reprise ou son opposant ne s'attendait pas à une telle rebellion. 


AU bout des 5 rounds Christian BERTHELY en - de 74kg s'impose sans conteste contre  Panturak TANNAMONG. la France repasse donc devant avec cette deuxième victoire. FRANCE 2 - THAILANDE 1 !

  

La quatrième rencontre débute, Karim BENNOUI est ce soir face à YODPAYAK, un nakmuay qui n'hésite pas à créer le danger dès le premier round en tentant un high kick jambe avant bloqué de justesse par BENNOUI.

YODPAYAK est audacieux et très explosif, mais Karim ne cesse d'avancer. 

Grosse guerre dans la troisième reprise, en anglaise les deux adversaires s'esquivent tour à tour, les coups  de poings fusent mais Karim, fini par se faire toucher, tombe au tapis , se relève aussitôt mais se fera compter. 

Les échanges sont viriles, et les accélérations sont fulgurantes, ce qui nous laisse à présager une cinquième reprise d'anthologie. 

En effet le dernier acte est superbe, Karim BENNOUI met son adversaire dans le rouge, le fait plier, et enchaine avec un coup de genoux en pleine mâchoire. Le thaï ne sera pas compté, mais son coin lui fait signe "de calmer le jeu", pour s'assurer la victoire. 

Défaite aux points mais combat de folie de Karim
BENNOUI qui s'incline de justesse contre YODPAYAK en - de 62 kg. THAILANDE 2- FRANCE 2. les thaïlandais et les français ont la même envie de gagner ce soir, les chocs sont électriques, les parieurs deviennent fous !                                                                                                                                    

Dans la cinquième opposition, Mehdi ZATOUT déterminé impose son rythme face au représentant du Fairtex, un adversaire visiblement un peu plus lourd que lui mais Mehdi réussi tout de même à projeter régulièrement Dej BANJONG dans la deuxième reprise. Mehdi  semble supérieur dans tous les compartiments en ce début de rencontre. 

Dans la troisième reprise, réaction du boxeur du FAIRTEX qui fait parler ses genoux en corps à corps, cette fois ci Mehdi ZATOUT encaisse mais se débarasse  de l'étreinte du thaï en le crochetant sur sa jambe d'appui suivi d'un balayage. Dej BANJONG, est mis régulièrement au sol de cette manière.  

Les rounds suivant, regain de motivation de Mehdi encouragé par le public, il enchaine des belles esquive remise, et tente de tant à autre de belle combinaison en anglaise. Le representant du FAIRTEX semble vexé de se faire dominer de la sorte, sort ses coudes au corps a corps. 


Verdict final pour ce challenge franco-thaï - de 67 kg, Défaite  de Mehdi ZATOUT Face à Dej Banjong FAIRTEX, là encore un combat très engagé et très serré poussé par les encouragements de tout le Stadium. On le sait tous, il ne peut y avoir qu'un vainqueur, il a fallut départager... THAILANDE 3 - FRANCE 2 !

 


Dernier combat Franco-thaïlandais de la soirée, c'est au tour de Crice BOUSSOUKOU de faire son entrée dans le world boxing stadium de Pattaya, une enceinte qui l'avait révélé il y a quelques années, où il y faisait ses débuts en y affrontant...SITTICHAI. Avec ce nouvel opportunité de combat contre PETCHMONGKON, Crice veut prouver que sa dernière contre performance au Top King World Series n'était qu'une erreur de parcours. 

C'est alors que ce soir là, on retrouve le Crice qu'on le reconnait avec sa très bonne lecture de la boxe, qui place le geste approprié pour chaque situation.

Le retour de celui que l'on surnomme "La machette", qui dans sa troisième reprise déploie tout son savoir faire en accélérant, plaçant coups de genoux sautés ciseaux, coups de coudes retournes. PETCHMONGKONG est dépasse, et calme les ardeurs de son adversaire en le vérouillant au corps à corps.

Crice quatre ans après son collegue d'entrainement de la team Nasser K, Fabio PINCA, impose sa volonté contre Petchmonkong, l'écart se creuse, Crice varie sa boxe, place des coudes et coups de poings qui malmène le thai. Mais PETCHMONKONG est solide et ne tombe pas. 

Apres sa défaite au Top King World Series, Crice BOUSSOUKOU "la machette" s'impose avec brio sur le sol thailandais lors de l'anniversaire du Roi contre Petchmonkong ! Il permet ainsi à la France d'égaliser face à la Thaïlande. THAILANDE 3 - FRANCE 3.

 

LE FRANCE VS THAILANDE proposé ce soir se termine donc avec une parité parfaite. Français et Thaïlandais ont defendu avec honneur le prestige de leur team respective mais surtout avec grandeur les couleurs de leur pays. l'engagement était total des deux côtés, ce soir la fightcard assurée sur place par Alexandre ROMAIN était vraiment plaisante puisque tous les combats étaient équilibrés.

Un grand Bravo à La Ligue des gladiateurs, Pascal ARENE, Djamel YACOUBEN, Sidi KONE et Hadj BETTAHAR qui ont  travaillé main dans la main et ont reussi ce soir un beau challenge, en proposant un show parfaitement abouti. Mais la nuit n'est pas finie, elle a continue avec des oppositions entre Thaï et le championnat du monde poids-lourds WBC entre Cyril BONYE et Sebastien FAVRE.

Cyril BONYE répresente le pays de ses origines le Cameroun, il est propriétaire d'un restaurant le GREEN ICE à Pattaya, il rencontrait le français Sébastien FAVRE qui n'a pas hésité à répondre présent à ce défi, couronné de la ceinture des champions du monde WBC poids-Lourd, + de 105 kg, catégorie qui était jusque là vacante.

Là aussi, le combat est équilibré, mais c'est la lucidité tactique de Cyril BONYE qui sera payante, qui écoute parfaitement les instructions de Youssef BOUGHANEM dans son coin. De l'autre côté, Sudsakorn se charge de coaché Sébastien FAVRE qui va à la guerre, charge son opposant en anglaise, mais  Cyriel le contre par des coups de genoux jambes avant, tenant à distance Sébastien.

Cyril encaise les attaques de Sébastien, tente des balayage de temps à autres, les deux adversaires ont vraiment envie de ramener cette ceinture chez eux, mais le combat n'ira pas jusqu'à la limite, Cyriel en voie un coup de coude dévastateur qui telle une lame de rasoir entaillera le front de son opposant. L'ouverture est trop importante pour continuer la rencontre. Le médecin stoppe le combat.  

Chez lui, à Pattaya, devant son public, thaïlandais, touriste expatriés ovationnent Cyril BONYE 129 kg (Cameroun) qui gagne par arrêt sur blessure (ouverture) au troisième round contre Sébastien FAVRE 120kg (France). Cyril devient ainsi le premier champion du monde poids Lourds Muaythai WBC. 

L'évènement fera l'objet de retransmission sur Kombat Sport TV, Pascal IGLICKI, Stéphane NIKIEMA  et Samy SANA se sont charges de commentés cet évènement. Nous vous informerons dès que possible de la date des diffusions.