MuayThaiGalaxy

Switch to desktop Register Login

Le stadium du RAJA est aujourd'hui le stadium le plus mythique de Thailande suite au déménagement du Lumpinee . Avec une capacité près de 4000 places et une configuration hors normes, le stadium délivre une ambiance incroyable et le volume sonore est sidérant du fait de son architecture en forme de soucoupe . Nous avons couvert jeudi dernier un de ces superbe galas de l'année organisé par Nuttadaj Vachirarattanawong, promoteur et propriétaire du célébre Petchyindee Academy Le  stadium est rempli à ras bord et les combats s'enchainent avec une ferveur incroyable . Poussés par les parieurs, leur coin et leur famille les nakmuays délivrent un spectacle hors du commun avec une technique exceptionnelle

Débutée en 1941 la construction du Raja Stadium, de son nom complet RAJADAMNERN, a été achevée en 1945 par Pramote Puengsoonthorn . Son premier gala a eu lieu le 23 décembre de la même année, au départ sans toit et à l'air libre les galas etaient soumis au bon vouloir des intempéries . En 1951 les thais lui construisent un toit, rajoutent 350 places et l'un des plus mythiques stadiums ne bougera quasiment plus .

Non loin de la place Sanam Luang, ce stadium exceptionnel de part son architecture sans fioriture est construit en forme de soucoupe et monte très vite vers le haut . La caisse de raisonnance est incroyable et confère au stadium une ambiance incroyable lors des combats, les parieurs mettant une pression constante lors des fights et les fameux "OHHWEE" accompagnant les coups de genoux et autres middles tombent des travées comme une chape de plomb sur le ring .

60 ans plus tard, rien n'a changé : les parieurs occupent toujours 70% des gradins et les grands promoteurs et combattants se succèdent .

Ce jeudi 2 avril 2015 n'a pas dérogé à la règle, c'est au cours de l'evenement PETCHVISET que nous avons couvert ce fantastique gala . Organisé par Monsieur Nuttadaj Vachirarattanawong, promoteur et propriétaire du muay thai gym PETCHYINDEE . Ce jeune homme d'une trentaine d'années au style très classe organise les plus prestigieux galas de Thailande, tentant de donner une image nouvelle du Muay thai il s'appuie sur les traditions et par petites touches fait evoluer le sport national de Thailande .

Son gala faisait figure de ce que l'on nomme du "très lourd" . La star thailandaise SOMRAK etait présente ainsi que les meilleurs combattants comme SATANMUENGLEK, SAM-D, WANCHAI ou encore NONG-O .

Les combats débutent habituellement à 19h00 et la fight card propose 9 combats . Le main event est le numéro 7 et cette fois il s'agissait de NONG-O Vs CHAMUAKTONG ! Les combats s'enchainent vite, tres vite ! Pas de fioriture au stadium ! Les combattants sont dans les vestaires à se faire masser, se préparer et quelques minutes avant leur combat ils attendent sur un des bancs au milieu des spectateurs .

Bien qu'au milieu des spectateurs, les combattants sont completement dans leur bulle et la tension est vraiment palpable . Dès qu'un combat se termine, les nakmuays se mettent en ordre de marche . Précédés par leur coin .. ainsi que toute leur famille et amis qui vont se masser dans une sorte de triangle au pied du ring ! C'est du délire à voir, cette cohorte de parfois 15-20 personnes surexcitées qui suivent leur champion ! Précédant la marche, en générale, le propriétaire du camp .

Dès lors que débute le ramuay, les parieurs prennent le relais et les cotes des combattants démarrent ! Chacun va choisir son favori et détérminer les paris ! Les parieurs thais pour se faire comprendre ont un langage très particulier .. puisqu'ils communiquent avec les mains ! Cet espece de ballet dans les tribunes où des centaines de parieurs se "parlent" de la sorte est ahurrisant ! 

Des lors que le fight commence les parieurs sont attentifs à chaque détails et sont des spécialistes du fameux comptage thai . A chaque round pendant la minute de repos les cotes sont renouvelées et les parieurs mettent une pression incroyable sur les combattants et les juges .

Le stadium construit de cette facon si particuliere pousse les sons vers le bas du ring et vers son epicentre . Pour avoir ete au pied du ring pour les photographies, la clameur qui s'echappe de cette foule en délire est démentielle .

Quant aux combats eux memes, le niveau technique est le meilleur de la planete sans aucune contestation possible . Les stadiums comme le LUMPINEE ou la CHANEL 7 proposent une palette de techniques et combinaisons que l'on ne peut voir qu'en Thailande . Le raja ne fait pas exception à la règle, des SAM-D, NONG-O, RUNGNARAI, SATARNMUENGLEK nous ont offert une démonstration de muay thai .

Les techniques sont réalisées à une vitesse incroyable et les enchainements sont somptueux . C'est vraiment très puissant et chaque combat va mettre en avant une guerre stratégique impressionnante . Chaque erreur se paye cache et les frappes sont excessivement lourdes ! Chaque middle, genoux, coudes ou projections est mise en place pour faire le maxium de dégat .

Le clinch, ultra présent est d'une qualité remarquable et on ne s'ennuie jamais pendant ces phases de corps à corps ! 

Les us et coutumes sont bien entendus au coeur de ces evenements puisque chaque combattant effectue le ramuay de son camp dans la plus pure tradition . Bardés d'amulettes et de monkong ou prajeet tous plus beaux les uns que les autres, les nakmuays offrent un show sobre mais relativement emprunt d'histoire .


Le promoteur Nuttadaj Vachirarattanawong qui propose les plus gros galas de thailande possède une énorme carte à jouer . Avec son style branché et décalé par rapport aux promoteurs traditionnels, il se pourrait bien que ce soit lui qui propose une toute nouvelle image du muay thai pour le monde entier, chose que les autorités thais souhaitent par dessus tout ...